voyages italie

  italie italia italy

carte pouilles


Histoire de Lecce

leccehotel

lecce - blasonLecce fut fondée par les Grecs vers le IVe siècle av. J-C, elle aurait été appelée l' « Athènes des Pouilles ».
Selon la légende, la ville existait déjà avant la guerre de Troie sous le nom de Sybar. Son nom aurait été latinisé en Lupiae par les Romains qui s'emparent de la région entre 269 et 267 av. J.-C.
Elle fut développée surtout sous l'Empereur Marc Aurèle, puis le centre de la cité fut déplacé à environ 3 km au Nord-Est, prenant le nom de Licea ou de Litium. La nouvelle ville s'épanouit sous Hadrien, elle fut enrichie d'un théatre, d'un amphithéâtre, de quelque temples, de thermes et fut reliée au Port d'Hadrien (aujourd'hui San Cataldo).
C'est sous Néron que la ville fut évangélisée, par Oronzio, qui, converti au christianisme aurait été le premier évêque et premier martyre de la ville.

Lors des invasions, Lecce a subit pillages et destructions, notamment de la part de l'Ostrogoth Totilla, des Lombards ou encore des slaves. Les Byzantins y régnèrent ensuite pendant cinq siècles malgré quelques discontinuités, et malgré les assauts de pirates sarrasins à partir de la fin du IXe siècle.

Entre 1055 et 1069, les Normands cherchent à étendre leur domination sur le sud de l'Italie. Lecce tombe entre leurs mains et devient un comté dirigé par un membre de la famille Hauteville, probablement un frère de Robert Guiscard, Godefroi de Hauteville, comte de Brindisi.
Elle devint par héritage le fief du roi Tancrède de Sicile vers 1180. En 1210 les Normands se retirent, Lecce passe sous le contrôle de la maison de Souabe, avec le règne de Frédéric II du Saint-Empire. Elle passa ensuite sous le contrôle de la maison d'Anjou.

En 1463 Lecce est rattachée au royaume de Naples sous le roi Ferdinand Ier de Naples, dynastie d'Aragon, qui accorde des privilèges qui favorisèrent le développement de la ville. Elle devient alors un centre commercial d'importance majeure dans le sud-est de l'Italie.
Lecce s'épanouit jusqu'à devenir une ville riche, et aussi une des places culturelles les plus actives de la méditerranée. En particulier, les échanges commerciaux se développèrent avec les marchands florentins, vénitiens, grecs, génois, albanais.

A partir du XVI e siècle, le Salento fut à plusieurs reprises menacé par des incursions turques. Sous cette menace, Charles Quint dota la ville d'une nouvelle enceinte et d'un Château, dont il reste l'actuelle Porte de Naples.
En 1630, de nombreuses constructions religieuses furent entreprises, la ville se transforma en un vaste chantier : édifices civils et religieux, privés.
Une terrible épidémie de peste endeuilla Lecce en 1656. Les victimes se comptèrent par milliers.

 

Voir aussi




Pouilles


Italie

© Bellitalie.org 2018 - Tous droits réservés, reproduction interdite - contact, informations légales, gestion des cookies

italie La Toscane ombrie Rome naples, campanie les pouilles calabre sicile venise sardaigne abruzzes basilicate émilie romagne lombardie vénétie marches val d'Aoste piémont ligurie Molise - Italie trentin haut-adige